Burnout au travail : symptômes à ne pas ignorer par ENAE Mineraux

Burnout au travail : symptômes à ne pas ignorer

Ne pas négliger un burnout

Le burnout au travail est un état d'épuisement professionnel, psychologique et émotionnel qui peut survenir chez les personnes qui ont été exposées à un stress chronique au travail pendant une longue période.
Je l'ai vécu et j'essaye de vous décortiquer ce que j'en ai appris.

  • Le burnout au travail c'est quoi et pourquoi ?
  • Quelques symptômes qui doivent vous mettre sur la piste d'un burnout au travail
  • Les conséquences d'un burnout : de la simple confusion au stress extrême
  • Prévenir le burnout au sein de l'entreprise
  • Quelques pistes pour remonter la pente

 

Le burnout au travail c'est quoi et pourquoi ?


Le terme burnout a été utilisé pour la première fois dans les années 1970 par le psychologue Herbert Freudenberger, qui l'a défini comme un état d'épuisement physique et émotionnel causé par un stress prolongé et une surcharge de travail.

1970 ... et pourtant aujourd'hui, en 2023, ce tsunami dévastateur est souvent remis en cause par les dirigeants et certains professionnels de santé et je dis honte à eux !

Le stress au travail peut être causé par plusieurs facteurs, tels que, par exemple :

  • la pression constante pour atteindre des objectifs élevés
  • des horaires de travail longs et intenses
  • un manque de soutien de la part des collègues et des supérieurs hiérarchiques
  • une charge de travail élevée
  • des conflits interpersonnels
  • un manque d'autonomie dans le travail
  • des valeurs et objectifs professionnels contradictoires
  • une perte de sens dans votre travail
  • un manque de reconnaissance pour les efforts fournis.

Ce n'est qu'une liste exhaustive, il existe plein d'autres facteurs qui peuvent mener au burnout et qui ne doivent pas être ignorés.

Dans mon cas, la pression pour "ramener" des contrats qui entraine une charge de travail ingérable et des valeurs qui s'éloignaient de plus en plus du pourquoi j'avais intégré cette entreprise.

 

Quelques symptômes qui doivent vous mettre sur la piste d'un burnout au travail


Les symptômes du burnout peuvent varier d'une personne à l'autre, mais généralement, ils incluent :

  • une fatigue chronique
  • un sentiment d'épuisement physique et émotionnel
  • une perte d'enthousiasme et de motivation pour le travail
  • une diminution de la productivité
  • une humeur dépressive
  • une diminution de l'estime de soi
  • des troubles du sommeil
  • des troubles de l'appétit
  • des douleurs physiques
  • une détérioration des relations interpersonnelles.

J'ajouterai que tout changement, en négatif, dans votre nature profonde et votre façon de vivre doit vous alerter.
Chose que je n'ai pas faite car le sujet du burnout au travail était source de moqueries au sein de l'entreprise où je travaillais.

Et pourtant, j'ai commencé à avoir des sinusites, que je n'avais pas avant, des douleurs musculaires au niveau du dos ("en avoir plein le dos" ?), la mâchoire très douloureuse qui m'empêchait de dormir, des nuits courtes et agitées, des pertes de mémoire ...

Si vous souhaitez tester votre degré d'épuisement au travail, vous pouvez faire le test de Maslach ici

Les conséquences d'un burnout : de la simple confusion au stress extrême


Le burnout au travail peut avoir des conséquences graves sur la santé physique et mentale des personnes touchées.

Les personnes atteintes de burnout ont un risque plus élevé de développer des problèmes de santé tels que :

  • des maladies cardiovasculaires
  • des troubles digestif
  • des troubles de l'anxiété et de la dépression.

Le burnout peut également entraîner des conséquences sociales telles que :

  • la perte de l'emploi (démission ou licenciement pour inaptitude)
  • la diminution de la qualité de vie
  • l'augmentation du risque de consommation d'alcool et de drogues.

Je pense que le terme "tsunami" résume bien ce qu'un burnout au travail peut déclencher en nous puisqu'il touche aussi bien notre mental que notre physique ainsi que nos relations sociales.

Je ne me rappelle pas à quel moment le bon stress d'un travail motivant s'est transformé en mauvais stress qui a attaqué ma santé.
Mais, il semblerait que dès 2005, j'ai basculé et pourtant ce n'est qu'en 2018 que je suis tombée.

Suite à un constat d'inaptitude à mon poste de travail par la Médecine du Travail, un licenciement était la seule issue, en 2020, après 2 ans d'arrêt maladie justifié.

Je vous passe tous les soucis que j'ai du gérer pendant cet arrêt, pour recevoir mes indemnités, salaires maintenus par la Prévoyance, documents nécessaires pour l'Assurance Maladie.
J'ai du faire appel 2 fois à l'Inspection du Travail. Et tout cela alors que je devais me reposer !

 

Prévenir le burnout au sein de l'entreprise


Il est important de reconnaître les signes d'un burnout pour pouvoir le prévenir et le traiter efficacement.

Les employeurs et les collègues doivent être attentifs aux changements de comportement et aux signes de stress chez leurs employés.

Les employeurs peuvent prendre des mesures pour prévenir le burnout en :

  • offrant des programmes de gestion du stress
  • en encourageant des horaires de travail flexibles
  • en soutenant la formation continue et le perfectionnement professionnel
  • en créant un environnement de travail positif
  • en offrant des avantages sociaux tels que des congés payés et des services de conseil.

Les employés peuvent également prendre des mesures pour prévenir le burnout en apprenant à gérer leur stress au travail et en trouvant un équilibre entre leur travail et leur vie personnelle.
Ils peuvent également chercher du soutien auprès de leur famille, de leurs amis et de leurs collègues, et demander de l'aide professionnelle si nécessaire.

Vous pouvez consulter un document sur le syndrome du burnout rédigé par le Ministère du travail, même si je trouve que le parallèle avec la dépression est erroné : en cliquant ici

 

Quelques pistes pour remonter la pente


Il est important de prendre du temps pour soi-même et de se reposer.

Cela peut inclure :

  • des activités de loisirs chez soi ou dehors si vous en avez la force
  • des séances de méditation, de yoga ou de relaxation.
  • dormir dès que l'on peut, écouter la fatigue de son corps, sans culpabilité

Fixer des limites et se reposer aussi bien au travail qu'à la maison

Il est nécessaire de fixer des limites saines dans sa vie professionnelle et personnelle.

Cela peut inclure des heures de travail régulières, des pauses régulières, ainsi que des activités de loisirs et des temps de qualité avec sa famille et ses amis.

Environ 1 an avant ma "chute", j'avais tiré 2 fois le signal d'alarme sur ma charge de travail auprès de mon employeur avec pour seul effet un "oui je comprends" ... Si votre employeur ne vous propose pas de solution, essayez de lui en proposer, en espérant qu'il en tienne compte.

 

Bien se nourrir pour éviter de fatiguer encore plus votre corps

Il est nécessaire de se concentrer sur la nutrition et l'exercice physique.
Les aliments nutritifs et l'exercice physique peuvent aider à réduire le stress et à améliorer la santé mentale et physique, avant le burnout, quand vous sentez que là, la pression devient ingérable.

Car lorsque le burnout sera là, votre alimentation en sera perturbée avec pour conséquences soit la perte de poids car vous n'avez même plus de plaisir à manger, soit le gain de poids pour compenser votre mal-être et les problèmes de santé qui vont avec.

 

Chercher du soutien

Il est également important de chercher du soutien auprès de ses amis et de sa famille. Le soutien peut inclure des conversations ouvertes sur les défis auxquels vous êtes confronté, des conseils professionnels et une aide pour gérer votre stress / anxiété.

Tout cela implique que vous soyez bien entouré mais ce n'est malheureusement pas toujours le cas.
Nos proches sont les premiers impactés par notre burnout et si vous ne trouvez pas le réconfort nécessaire dans votre cercle rapproché, il est impératif d'en trouver auprès de groupes de parole, même sur internet, et de professionnels de santé.

 

Faire appel à des professionnels de santé

Enfin, il est important de travailler avec un professionnel de la santé mentale pour élaborer un plan de traitement efficace.
Cela peut inclure des thérapies comportementales et cognitives, des médicaments pour réduire l'anxiété et la dépression, ainsi que des stratégies de gestion du stress.

J'ai eu la chance d'avoir un médecin traitant qui a décelé mon burnout rapidement, sans que j'en ai conscience réellement.
Elle était prête à se battre contre les institutions qui nous qualifient de tir au flanc.

Elle m'a aiguillée sur d'autres professionnels de santé pour un soutien psychologique qui m'ont permis de déculpabiliser au bout de quelques mois, puis de prendre conscience de mon état.

J'ai également tenté la sophrologie et cela a été une bénédiction.
Une sophrologue qui avait également vécu un burnout sévère et qui avait changé de carrière pour se consacrer aux autres.

 

En résumé, prendre du temps pour soi

Sortir d'un burnout peut prendre du temps et nécessiter l'aide de professionnels de la santé mentale.
Cependant, en prenant des mesures pour se reposer, se concentrer sur la nutrition et l'exercice, fixer des limites saines et chercher du soutien, il est possible d'aller mieux et rebondir.

Cependant, il est peu probable que vous retrouviez votre état d'avant et vous devrez vous adapter à votre nouveau vous.

Dans ma sphère amicale, et me concernant, nous ne sommes plus comme avant, pas vraiment plus mal mais différent.e.s.

Certain.e.s ont changé de métier, d'autres d'entreprise mais peu sont retourné.e.s serein ou sereine à leur poste de travail.

J'ai été licenciée pour inaptitude en 2020 et j'ai totalement changé de métier en ouvrant mon entreprise de vente en ligne de bijoux et décorations en pierres naturelles. car pendant mes 2 ans d'arrêt maladie, je me suis intéressée et passionnée pour la lithothérapie et la minéralogie.
Et aujourd'hui, je me sens angoissée rien qu'à me dire que, peut-être, je devrais reprendre un travail salarié ...

Non, je ne vais pas vous "vendre" la lithothérapie comme un moyen efficace de surmonter un burnout, mais sachez qu'elle peut aider, après avoir pris conscience du pourquoi vous êtes dans cet état.

Néanmoins, vous pouvez, si vous le souhaitez, voir les pierres que j'ai utilisées et qui pourraient également vous convenir ici : Voir ma sélection burnout.


Je suis convaincue que revenir à son ancien poste avec des promesses de changement ne fonctionne pas : il faut un réel changement car vous aurez changé ! 

Alors, écoutez votre corps, vos maux, votre fatigue.
Ne vous laissez pas écraser par un travail.
Posez des limites dès le début ou dès que vous sentez que quelque chose cloche.
Ne vivez pas pour votre travail mais pour vous !

Prenez soin de vous
et dites moi en commentaires où vous en êtes.


Nathalie - ENAE Minéraux

Nathalie - ENAE Minéraux 💜

Retour aux articles de blog

4 commentaires

Merci Brigitte, Audrey et Carole pour vos retours. Prenez soin de vous et à bientôt.

Nathalie ENAE Minéraux

Top ton article.
Bravo pour tout ce que tu expliques c’est synthétique et très clair.
Merci pour tes merveilleuses pierres, un réél plaisir des yeux et de magnifiques vertus.

Carole Luciole étoilée

Bonjour Nathalie, mon histoire est un peu différente. J adorai mon métier mais j ai du arrêter mon activité pour m occuper à plein temps de mon petit garçon autiste..et là on ne peut pas démissionner 😊.vos precieuses pierres sont pour moi d un grand réconfort. En y mettant l intention Elles me permettent de m ancrer et me font du bien.Alors merci à vous pour votre gentillesse et merci de partager avec nous votre amour des pierres et votre savoir-faire

Bousseau Audrey

Article très intéressant, perso, j’ai été très mal suite au décès de mon mari et je ne sais pas comment, je me suis tournée vers les pierres. Plus envie de rien, maux de tète, plus d’appétit, un burn out mais pas à cause du travail. Bien que j’y allait à reculons La première pierre vers laquelle je suis allée c’est l’améthyste. Cela a été mon refuge et petit à petit, je me suis sentie bien mieux, meilleur sommeil, moins fatiguée. J’ai partagé cela avec mes collègues de travail et on est maintenant plusieurs a s’intéresser à la lithothérapie. Les pierres sont devenues ma passion, impossible de vivre sans elles. Voilà

BRIGITTE

N'hésitez pas à laisser un commentaire 🙂

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.